L’histoire de l’Ecosse (et comment j’avais déjà tout appris dans Game of Thrones)

Pendant ma visite en Ecosse, j’étais hypnotisée par la beauté déserte des Highlands. Mais avec les ruines et monuments jalonnant mon chemin, je finis par comprendre que la désolation de ces paysages était en partie due à une sombre Histoire qui effaça presque la culture des Highlands.

Plus je découvrais cette Histoire, plus un fort sentiment de déjà-vu se manifestait dans un coin de ma tête. Mais ce n’est qu’en lisant la plaque commémorative à Glencoe que les pièces du puzzle se remirent en place : Je connaissais bel et bien cette histoire ! C’était Game of Thrones !

Si tu n’es pas à jour des livres ou de la série (tome ou saison 5), je te préviens que de gros SPOILERS sont sur le point de te tomber dessus. Pour ta propre santé mentale, je te conseille d’aller lire autre chose, par exemple comment vivre le parfait week-end pour petit budget à Edimbourg, ou sur la fois où j’ai marché le West Highland Way. Bien que ces posts soient également liés à l’Ecosse, ils ne te feront pas pleurer pendant une semaine, eux.

J’en ai déjà trop dit. Dernière chance : OUST !

Je considère que c’est un préavis suffisant, enchaînons.

LE MASSACRE DE GLENCOE

glencoe massacre

Un des évènements les plus marquants de l’Histoire de l’Ecosse. Quand l’hospitalité est égale à une promesse sacrée, c’est bien normal de se sentir en sécurité une fois le sel et le pain partagé. En Ecosse en 1662, les Macdonalds firent les frais d’une terrible trahison quand ils furent massacrés par ceux qu’ils avaient accueillis chez eux. Martin utilisa cet épisode pour créer le « Red Wedding », une des scènes les plus traumatisantes du livre (ou de la série), où les Starks se sentent en sécurité avec leur hôte à l’heureuse occasion d’un mariage, alors qu’ils sont en fait pris au piège, aboutissant dans un massacre presque total de notre famille préférée.

LE MUR D’HADRIEN

hadrian's wall

La construction sur le mur d’Hadrien débuta en 122 après J-C, dans le but de séparer les nobles citoyens anglais des « barbares du nord ». S’étendant d’une côte à l’autre, il rappelle fortement le Mur protégé par la Garde de Nuit dans Game of thrones. Dans les deux contextes, les barbares finirent par prouver qu’ils n’étaient pas si barbares que ça après tout, juste des humains.

LE SEIGNEUR DES ILES

lord of the isles

Autrefois, les îles à l’ouest de l’Ecosse (y compris la fameuse Skye) étaient gouvernées indépendamment, bien que techniquement vassaux de l’Ecosse. Ils avaient leurs propres traditions, vivaient en harmonie avec la mer et bénéficiaient d’une énorme influence via la possession du plus grand nombre de bateaux. Un peu comme les Greyjoy n’est-ce pas ? Mais ça ne s’arrête pas là. John MacDonald II, Seigneur des Iles, devint un peu trop avide et fit un deal avec l’Angleterre, à cette époque l’ennemie jurée de l’Ecosse. La trahison fut rapidement découverte et John dut rendre ses possessions et son titre à l’Ecosse, ainsi détruisant sa propre dynastie pour de bon. Pourquoi, Theon, pourquoi ?

LA BATAILLE DE PRESTONPANS

Battle of prestonpans

Tu te rappelles l’époque où on pensait que Rob allait devenir Roi et que tout le monde serait heureux pour toujours avec un grand final musical accompagné d’oiseaux chantants et de bébés hilares ? Rob gagna sa réputation de dirigeant et de stratège dans la bataille du Whispering Wood. En grande infériorité numérique mais possédant une meilleure connaissance du terrain, Rob divisa son armée en deux, en envoyant une moitié sur chaque flanc des Lannister et gagna la bataille avec gloire. A Prestonpans, les highlanders, dans la même situation, utilisèrent la même technique avec les mêmes résultats. Le problème pour Rob et les highlanders c’est que, bien qu’ils aient gagné une bataille, ils étaient sur le point de perdre la guerre …

 

En effet, Culloden suivit peu après la Bataille de Prestonpans. Cette bataille sanglante fut concrètement un massacre de pauvres highlanders affamés, mal armés, et en trop petit nombre. Ce jour signa la victoire des Anglais contre les Jacobites et la fin d’une ère. La culture écossaise fut interdite. Des clans entiers avaient été décimés à Culloden. La persécution et la famine suivirent cette défaite et le pays entier plongea dans la misère.

C’est à nous, les fans de Game of thrones, de prier ensemble au Many-Faced God pour que Culloden ne soit pas en préparation dans le tome 6 …

the history of scotland pin fr


Par admiration pour la série qu’elles représentent, j’ai utilisé dans ce post des images qui ne m’appartiennent pas.

2 commentaires sur L’histoire de l’Ecosse (et comment j’avais déjà tout appris dans Game of Thrones)

  1. Super article ! C’est en m’arrêtant à Glencoe avec ma copine et en lisant le panneau en face des three Sisters que j’ai eu le déclic aussi ( et ce qui m’a amené sur ce blog ) ! D’ailleur, le paragraphe sur la formation géologique des montagnes se nomme : “of fire and ice ” 😉 J’ai aussi noté d’autres possibles références : en visitant le chateau d’Eilan Donan, j’ai appris que la garde royale écossaise s’appelait la black watch. Aussi, la partie ouest des Highlands se nomme Wester Ross. Il y’a encore sûrement plein d’autres clin d’oeil !

Leave a reply