Voyager seule en Inde

Tant de questions, de peurs, de regards, d’arnaques, de « no more India » (« plus jamais l’Inde »). C’est ce que je vois sur le grand Internet ces dernières années. Et malgré tout ça (ou peut-être à cause de tout ça, est-ce que j’ai déjà mentionné mon incroyable obstination ?), je suis en ce moment assise dans un restaurant poussièreux, au coin d’une rue très bruyante, avec une vache qui passe lentement de l’autre côté de la vitre, ma peau rafraichit par le ventilo au dessus de ma table, et j’attends mon potato naan et mon sweet lassi.

Crois-moi, il fallait bien tout ce naan et tout ce lassi pour réussir à avaler toutes ces épices.

Crois-moi, il fallait bien tout ce naan et tout ce lassi pour réussir à avaler toutes ces épices.

Je suis à Bikaner, en Inde, et toute seule. Je viens juste de finir ma première semaine de voyage solo en Inde et, comme ces mots peuvent le prouver, je suis toujours vivante. On ne m’a pas volée, touchée, violée, arnaquée. Je n’ai même pas eu peur. A la place, on m’a indiqué le chemin, on a payé pour mon rickshaw, on m’a offert des verres de chai (thé), on m’a invité chez l’habitant, et on, la plupart du temps des hommes, s’est, de façon générale, bien occupé de moi. Même moi et mon obstination n’en attendaient pas tant de l’Inde.

Bikaner.

Bikaner.

Mais alors, pourquoi reçoit-on toujours des rapports de l’Inde si négatifs ? N’y a t-il vraiment aucun danger ?

Pour ma part, je ne pense pas qu’il y ait plus de danger à voyager seule en Inde qu’ailleurs pour une femme de bon sens et avec un bon instinct. Par exemple, cet après midi je me suis inventée un fiancé qui m’attendait à ma guesthouse, et, à la place d’une conversation gênante avec un jeune Indien, je me suis fait un ami qui m’a fait faire le tour de la ville, m’a présenté sa famille, m’a offert un chai et m’a invité à revenir (avec le fiancé). Et, non, je ne l’ai pas payé.

Par contre, ce que je peux voir en Inde c’est que c’est très inconfortable pour une femme. Les hommes nous fixent sans se géner, et c’est parfois difficile de se rappeler que ce n’est ni malpoli, ni une menace, de leur point de vue. Les hommes, de plus, sont partout, nous faisant bien nous sentir en minorité. A la gare, en attendant mon premier train-couchette Indien, j’ai commencé à me sentir vraiment inconfortable à cause du nombre incroyable d’homme sur le quai, la plupart me dévisageant des pieds à la tête à chaque passage. Je commençais à me demander si je ne faisais pas une erreur de jugement ce coup-ci. Résultat: j’ai dormis aussi bien qu’il est possible dans ce genre de train, interrompue juste une fois par l’homme dans la couchette voisine. Il voulait me donner un drap au cas où j’avais froid.

tree god
Mais, les filles. Une petite minute ! Ne vous précipitez pas tout de suite pour acheter votre ticket, écoutez bien la suite:

Je suis en Inde seule et je vais bien, mais c’est tout de même l’INDE, pas la Suisse. Il y a plus d’hommes que de femmes ici, beaucoup dans l’attente du marriage, et de sérieux problèmes de pauvreté, d’addictions, et d’inéducation. Je vais bien car je suis prudente et que je fais attention à ce qui m’entoure.

Ne viens pas ici en mini-shorts, ne viens pas ici te balader toute seule la nuit, ne vient pas ici sourire à n’importe qui dans la rue, ne viens pas ici si tu ne te rends pas compte quand on te ment.
Viens avec les yeux bien ouverts, le cerveau bien réveillé et, toujours, du respect et un esprit ouvert, et tu iras bien. Tu tomberas amoureuse de l’Inde et tu passeras tes jours dans un paradis de sourires, d’épices et de sueurs.

hotel moi view
Bienvenue.

Partage sur Pinterest !

Partage sur Pinterest !

Regarde ici mes 15 règles de survie pour un premier voyage en Inde !

9 commentaires sur Voyager seule en Inde

  1. Je suis tout à fait d’accord.. je suis allée 5 fois en Inde, pas seule, mais je me suis souvent promenée toute seule, sans jamais rencontrer autre chose que de la gentillesse. Par contre je n’ai aucun bijoux, je ne fais pas voir mes roupies, je suis habillée très correctement et très polie avec tout le monde..

  2. J’adore cette vision de voyage en Inde (j’y ai été une fois , pas seule mais ai pris beaucoup de liberté ! ) j’adore votre façon de partager votre regard , l’humour, la justesse d’observation, les imprévus de l’infinie gentillesse que l’on rencontre partout .. J’ai adoré ce pays qui m’a aussi bouleversée, percutée mais tellement enrichie et je m’y suis sentie beaucoup lus en sécurité qu’en Europe !!! Amicalement et j’attends la suit de vos aventures Brigitte.JACQUES

  3. Ne pas trop généraliser est une sagesse rare mais oui, lorsque je suis allée en Inde vers 18 ans en 1976 j’ai moi aussi ressenti une certaine sécurité, rencontré aucun danger et apprécié ce pays si différent .Oui les hommes osent vous regarder avec leurs immenses yeux noir de geai , vous rendent service sans retour et s’amusent de votre exotisme; cependant, je sais que les indiens peuvent être extrêmement violents et que la foule surtout en majorité opposée en couleur ou en sexe est un danger . L’ attitude de la promeneuse dans la plupart des cas ou des pays est cruciale depuis des années apparemment ! et il me semble que c’est bien là le secret du voyage.

  4. « Pour ma part, je ne pense pas qu’il y ait plus de danger à voyager seule en Inde qu’ailleurs pour une femme de bon sens et avec un bon instinct. » : Amen !
    Je partage totalement ton point de vue, je n’aurai pas mieux dit !

  5. Oups, je ne sais pas si mon commentaire est passé !
    Je disais que je n’aurais pas mieux dit, surtout ce passage : « Pour ma part, je ne pense pas qu’il y ait plus de danger à voyager seule en Inde qu’ailleurs pour une femme de bon sens et avec un bon instinct. »
    J’ai été toute seule en Inde aussi, bien sûr pas avec le même état d’esprit que quand on voyage en Europe, et aucun problème (sauf que c’est l’Inde et que niveau choc culturel, tu t’en prends un bon gros dans la tronche !)

  6. j’adorerais aller en Inde mais je pense que je suis trop froussarde pour m’y aventurer seue

Leave a reply