Un week-end parfait pour petit budget à Dharamsala

Dharamsala est une ville d’Inde du nord. On l’appelle souvent « La Petite Lhassa » car elle abrite aujourd’hui une grande communauté Tibétaine. Quand j’y étais, j’ai même eu la chance d’y voir le Dalai Lama ! C’est un endroit plein de culture et de spiritualité, où les jours s’écoulent doucement. Après une semaine sur place, j’avais vraiment l’envie d’y rester des mois. D’ailleurs, beaucoup de voyageurs s’installent à Dharamsala sur le long terme, pour prendre des cours, faire du volontariat, ou juste se détendre. Le mélange de voyageurs à l’esprit hippie et de la population tibétaine créer à Dharamsala une ambiance très apaisée, bien moins agitée que dans le reste de l’Inde. C’est d’ailleurs une très bonne première étape pour se familiariser doucement avec le pays !

Un singe surveille la ville d'en haut.

Un singe surveille la ville d’en haut.

La ville est divisée en deux régions, et tu passeras certainement tout ton temps à Mcleod Ganj, la partie touristique de la ville. De là, tu peux tout parcourir à pied, admirer les montagnes enneigées, aller randonner, ou juste prendre un bon bain de culture tibétaine ! Pour un week-end parfait pour petit budget à Dharamsala, suivez le guide :

JOUR 1

Un de mes endroits préférés à Dharamsala est le Tushita Meditation Center. Situé dans les hauteurs de Mcleod Ganj, il propose tous les matins à 9H30 une petite séance de méditation gratuite, sans besoin d’inscription, dont peuvent profiter les débutants total comme les plus expérimentés. Depuis Mcleod Ganj, une route monte à travers la forêt (une demi-heure à pied, ou sinon prendre un tuk-tuk). En chemin, tu profiteras d’une vue incroyable sur les pics enneigés des Himalayas.

Oui, comme ça...

Oui, comme ça…

Après la méditation, prends le temps de te balader dans le centre, autour du stupa, et de profiter de la vue et de la sérénité qui règne sur tout l’endroit. Tu peux jeter un œil à leur site, ils organisent souvent des enseignements ou des événements très intéressants. Pour info, le Tushita Meditation Center est tout de même un des centres bouddhistes les plus célèbres du monde.

En revenant vers la ville, fais un court arrêt à Lhamo’s Kitchen (Bhagsu Road, il faut descendre les escaliers juste à gauche de Lhamo’s Croissant) pour t’inscrire au cours de cuisine de 17H. Si tu es le premier à te manifester, tu pourras même choisir le plat du jour (prends les momos) !

Rejoins ensuite la place principale et fais le tour du temple et de ses nombreux moulins à prières. Il y a parfois des enfants postés aux entrées qui demande de l’argent, mais l’entrée est belle et bien gratuite !

Le temple central. Photo Source.

Le temple central. Photo source.

A midi, rendez-vous à Nick’s Italian Kitchen. Il y a beaucoup de choix dans ce restaurant, et tout à des prix très raisonnables. Malgré le nom du restaurant, je conseille quand même de s’en tenir aux plats asiatiques…

Après manger, découvre Mcleod Ganj et fais ton shopping ! Les petites boutiques regorgent d’art tibétain, de magnifiques bijoux, de statuettes, … Un endroit à ne pas louper : The Green Shop (Bhagsu Road) vend des produits éco-responsables (du beurre de cacahuète fait localement, par exemple). Les fonds font marcher les artisans locaux et vont vers des efforts environnementaux comme le tri des déchets. Ils vendent également de l’eau filtrée. N’oublie pas également d’explorer les petites boutiques de livres, elles sont pleines de trésors !

A 16H, dirige toi vers le Lha Charitable Trust (Temple Road) pour la Conversation Class quotidienne. Tous les jours, des tibétains viennent perfectionner leur anglais en discutant avec des volontaires. Ca dure une heure, et c’est vraiment un moyen merveilleux de rencontrer les locaux (en plus tu leur donnes un coup de main) ! J’y ai discuté avec des adolescentes super fans de One Direction, des moines, des cuisiniers, … C’est une simple conversation, pas un cours, donc il n’y a pas de pression !

A 17H, c’est l’heure du cours de cuisine ! Immédiatement suivi de ma partie préférée dans tous les cours de cuisine : la dégustation. J’ai mangé beaucoup de momos en Asie, mais ceux-là étaient de loin les meilleurs !

Confection de momos.

Confection de momos.

Pour dormir, je te conseille la Loseling Guesthouse, tenue par des moines. C’est une des moins chères de la ville (pas la peine d’essayer de négocier les prix ici, d’ailleurs), mais les chambres sont spacieuses, bien propres, avec une salle de bain privée séparée, et bien confortables.

JOUR 2

Après un bon petit déjeuner pas cher au Shambhala Restaurant (Jogiwara Road, près de la place principale), marche jusqu’en bas de Temple Road. Continue à descendre après le Tibet Museum jusqu’à tomber sur un petit chemin qui s’éloigne entre les arbres, marqué par des pierres blanches et des drapeaux de prières. C’est le départ du Kora.

kora prayer flags-4

Le Kora est un chemin faisant le tour du complexe bouddhiste. Certains tibétains font ce parcours d’une demi-heure tous les jours. Le sentier est décoré de pierres blanches, de drapeaux de prières, de moulins à prières et de petits autels. En plus, on y croise plein de singes ! J’ai adoré cette balade spirituelle, c’était une agréable coupure du bruit de la ville, et j’ai pris mon temps pour tourner les moulins à prières et observer les mignons bébés singes.

Ils n'avaient pas peur du tout et m'ont laissé m'approcher tout près.

Ils n’avaient pas peur du tout et m’ont laissé m’approcher tout près.

Le Kora se termine devant l’entrée du musée et du temple, qu’il est maintenant temps d’aller visiter ! Le Tibet Museum projette aussi souvent des documentaires sur le Tibet, il faut demander les horaires à la réception.

Fais ensuite un petit tour au marché pour récupérer de quoi faire un pique-nique, puis engage toi sur la Bhagsu Road. Deux kilomètres plus loin, tu pourras déguster ton pique-nique à la Bhagsu Waterfall. En repassant par Bhagsunath Village, fais un détour pour visiter le Temple de Shiva.

Bhagsu Waterfall. Photo source.

Bhagsu Waterfall. Photo source.

Si tu es de retour à temps, retourne à la Conversation Class, sinon le Tibet Kitchen t’attend à Jogiwara Road pour ton dernier repas. Pour un dernier goût de Tibet, je te conseille de tester un Thenthuk, une soupe de nouilles carrées !

Thenthuk au tofu, miam !

Thenthuk au tofu, miam !

Et voilà, le week-end est finit, n’hésite pas à consulter mes autres Week-end Parfaits pour Petit Budget, et de me raconter tes aventures à Dharamsala dans les commentaires !

Pour ton Pinterest !

Pour ton Pinterest !

Leave a reply