Les Highland Games à Pitlochry en Ecosse

Tu peux sourire en voyant tous ces hommes en kilt arriver avec leurs cornemuses ou s’étirer pour se préparer au « caber toss », mais ne te méprends pas, les écossais prennent ces jeux très au sérieux.

highland games random kilt

Les Highland Games célèbrent la culture écossaise et se tiennent un peu partout en Ecosse pendant le printemps et l’été. Les deux plus connus sont les Cowal Games à Dunoon (le plus grand) et ceux à Braemar auxquels la Famille Royale Anglaise assiste !

highland games pipe band-22

Pour ma part je suis allée aux jeux de Pitlochry. Bien que ce ne soit pas un des plus grands rassemblements, cette année il avait tout de même une certaine importance car c’était le dernier de la saison. Certaines équipes et certains athlètes voyagent constamment pour participer à tous les évènements, Pitlochry était donc la rencontre décisive.

highland games-1

Tout se passait dans un grand stade pendant une journée entière. Il y avait toujours plusieurs choses en train de se dérouler en même temps dans le stade : de la danse dans un coin, des hommes lançant divers objets dans un autre, de la musique par là … Il y avait également quelques stands pour manger et acheter des souvenirs, dont un que j’ai bizarrement trouvé hilarant proposant des kilts low costs.

highland games low cost kilt funny

Ces jeux sont la façon idéale de découvrir la culture des Highlands, et il y a tellement d’évènements que je ne me suis pas ennuyée une seule fois en y passant une journée complète. Parmi mes catégories préférés, il y avait le « highland dancing », que je n’avais jamais vue auparavant, une danse très gracieuse et aérienne pratiquée par les hommes comme les femmes.

Bien sûr il y avait également le « caber toss » qui était franchement impressionnant. Un homme porte un énorme tronc par un bout (déjà un accomplissement incroyable si on me demande mon avis), puis lance le tronc de façon à ce que le bout qui se trouvait dans ses mains monte tout en haut puis retombe de l’autre côté !

 

highland games caber toss-3

highland games caber toss-4

Mais je finis par comprendre que le grand moment de la journée, attendu avec impatience par tous les locaux, était le « tug’o war », un tir à la corde. Mais alors pas du tout comme le tir à la corde avec les copains en colo, non. Celui là avait deux équipes d’hommes musclés à terre, littéralement prêts à donner leur vie avant de lâcher la corde.

highland games tug o' war-2

Chaque équipe avait un coach qui criait des encouragements à son équipe de tous ses poumons. Ou des fois juste criait. Le coach aussi se mettait à terre pour s’époumoner dans l’oreille d’un de ses protégés. Les équipes étaient tellement fortes que la partie pouvait durer un certain temps avant qu’un des hommes ne traverse la ligne fatidique. Le public s’égosillait aussi, captivés, dans un pandemonium-dingue-écossais (mais fun).

highland games tug o' war-4

A la fin, tous les « pipes bands » (les corps de cornemuses) se rassemblèrent dans le stade pour le « Massing of the pipes band » et le public fut autorisé à descendre dans le stade pour les observer. Il y avait plus de vingt équipes, venant de toute l’Ecosse. C’était inspirant de les voir tous jouer ensemble : des vieux monsieurs, des petits garçons hilares, des adolescentes, des hommes qui avaient plutôt l’air habitués à porter un costume, …

Regarde cette vidéo, ils y sont tous :

Heureusement que la culture des Highlands ne s’est pas éteinte et a trouvé une façon de perdurer et d’exister dans un pays qui a tout fait pour la faire disparaître.

VIVE LES SCOTS !

highland games pipe band kilt-1

Je recommande de réserver un logement à l’avance pour assister aux Highland Games, c’était plein à craquer partout !

the highland games in pitlochry pin fr

Pour voir le calendrier des événements à venir : http://www.shga.co.uk/

Leave a reply