Les erreurs du voyageur débutant

Je suis peut être en train de rédiger mon propre acte de web-décès, mais j’ai vraiment envie de te raconter mon premier voyage solo. Pourquoi ? Pour que tu saches que tu n’es pas seul et qu’on a tous une grande marge d’apprentissage.

J’ai adoré mon premier voyage. Evidemment. Sinon je me serais arrêté là et je n’écrirais pas ces lignes en ce moment. Mais en y repensant, je me rends bien compte que j’ai fait toutes les erreurs possibles et imaginables et que j’étais bel et bien un énorme cliché de voyageuse débutante.

Voilà mon histoire, trouve les erreurs !

Tout commença un beau matin ensoleillé : le jour J. Je me levai, enfilai mes vêtements soigneusement préparés la veille, mis mon sac sur mon dos, attrapai ma grosse valise et vérifiai une dernière fois les sangles qui retenaient ma tente quechua à ma valise. (Pardon mais je n’irai pas jusqu’à mettre une photo de cet équipement ridicule, j’ai mes limites).

Alors que je marchais d’un pas vif vers l’arrêt de bus, un bruit m’arrêta soudainement alors que je n’avais même pas encore quitté l’ombre de mon bâtiment. Les sangles étaient trop lâches et la tente avait trainé sur le béton pendant quelques mètres. Il y avait maintenant un trou dans ma tente avec deux morceaux d’arceaux cassés bien pointus qui en dépassaient. En priant pour que la tente soit toujours fonctionnelle, je resserrai les sangles et pris mon bus à temps.

Dans le train, j’eus soudainement le mauvais sentiment que j’allais être en retard. Je n’avais pas pensé à vérifier si l’horaire du bus qui allait me faire passer la frontière était dans mon fuseau horaire ! Comme le train était bloqué à une station sans raison (rien d’extraordinaire à Paris), je décidai brusquement d’en sortir et de chercher un taxi.

Le pauvre chauffeur de taxi, en voulant m’aider à mettre mon énorme valise dans le coffre, se prit un des arceaux cassés de ma tente dans la joue et se mit à saigner. Je sortis de mon sac ma trousse pharmacie toute neuve pour lui donner un pansement. Oh. La. La. …

Finalement, l’horaire du bus était bien dans ma zone horaire (franchement, pourquoi ça n’aurait pas été le cas?). Je m’étais donc dépêchée, rendue malade d’appréhension, défaite des seuls euros que j’avais emporté et j’avais presque éborgné un chauffeur de taxi pour rien.

Je commençais à me demander si l’univers n’était pas en train de m’envoyer un message. Mais je montai quand même dans le bus (je suis plutôt obstinée) et après un long trajet j’arrivais enfin à destination.

Démarrant mon voyage par un trek de six jours alors que je n’avais jamais marché plus que quelques heures dans ma vie, je me blessai le genou dès le deuxième jour. Je continuai à marcher une journée malgré la douleur et dus ensuite prendre un jour de repos. Je passai cette journée entière à ruminer dans ma tente malgré le fait que des campeurs installés près de moi me proposèrent plusieurs fois de partager leur repas.

Toujours aussi obstinée, je finis mon trek en pleurant de douleur et souriant de la beauté de la nature autour de moi (oui, les deux en même temps, et non, je ne compte pas ça comme une erreur).

Une fois le trek fini, j’eus au moins le bon sens d’abandonner ma tente sur mon dernier terrain de camping. A part pour mon genou et ma constante méfiance envers les gens essayant de me parler, tout allait bien.

Bien sûr, j’avais prévu bien trop de temps pour chaque ville, mon guide était apparemment scotché à ma main et je me rendis compte à mi chemin que je n’utilisais que la moitié de ce que j’avais emporté.

Tu vois, j’ai tout fait ! Mais je n’ai aucun regret, ce premier voyage était merveilleux, je me sentais indépendante et libre, et j’étais déjà en train de choisir ma prochaine destination dans le bus retour.

the mistakes of the first time traveler pin fr

Voilà ma confession, tu veux partager la tienne ? Quelles erreurs as-tu faites lors de ton premier voyage ? Je me sentirais moins seule dans mon humiliation si d’autres partageaient leurs histoires !

3 commentaires sur Les erreurs du voyageur débutant

  1. Erreur classique pour moi; prendre beaucoup trop d’affaires ^^ J’ai divisé par deux quand je fais maintenant mes valises/mon sac à dos ! Mais moi je n’ai pas cassé ma tente à l’angle de ma rue ahah !

  2. Je viens juste de découvrir cet article, et j’avoue que je ne regrette pas de l’avoir découvert

Leave a reply