Les 5 mythes du Voyage Vert

Ca marche presque à chaque fois : quand les mots « voyage vert » sortent de ma bouche dans la conversation, je me retrouve face à face avec une expression mélangeant incrédulité et suspicion.

Oh non, cette nana va me faire le discours hippie-écolo-sauvons la planète. Vite, affiche une expression inquiète.

Si tu viens juste de réaliser que cette même expression est sur ton visage là tout de suite, pas d’inquiétude. J’espère que d’ici la fin de cet article j’aurai réussi à te prouver que tu peux être « vert » toi aussi, sans aucune de ces difficultés que tu y vois encore associées.

Disons le une bonne fois pour toute, voyager vert n’est PAS :

CHER

Tu rigoles ? De tous les voyageurs que j’ai rencontrés, je fais clairement partie des budgets les plus serrés. Je le prouve encore et encore dans mes guides budget. D’ailleurs, la plupart des options « vertes » sont des options bons marchés : dormir chez les locaux, prendre le bus, manger de la street food locale, …

SEULEMENT POUR LES HIPPIES

C’est tout à fait possible que tu rencontres des hippies, mais sois sans crainte, les hippies d’aujourd’hui ne sont plus les hippies pas lavés des années 60. J’ai rencontré et parlé à beaucoup de gens qui font de leur mieux pour voyager vert, aussi bien des jeunes backpackers que des couples avec enfants que des personnes âgées. Tout comme la bêtise, l’amour de notre planète ne connait pas de limites.

UN TRAVAIL COMPLIQUE

Je sert à quoi moi alors ? La vérité, c’est que certaines choses sont vraiment faciles, comme recycler ou faire du covoiturage. Si tu ne fais pas déjà ces choses là, soyons francs, c’est ton problème. Pour les choses plus compliqués, comme trouver le bon endroit où dormir ou les bonnes chaussures, je fais de mon mieux pour dénicher les bons plans et faire tout le boulot pour toi !

SANS COMFORT

Voyager vert se répand de plus en plus, et on voit donc de plus en plus de structures devenir « vertes », même certains hôtels de luxe. Mais même dans un hôtel « normal » tu peux contribuer en adoptant des gestes verts. De plus, n’hésites pas à aller faire un tour sur Airbnb, la plupart des chambres proposées ont l’air franchement confortables !

SEULEMENT APPLICABLE DANS CERTAINS PAYS

Tu n’as pas besoin d’être au milieu d’une forêt sauvage ou d’un village qui n’a jamais entendu parler du wifi pour voyager vert. Tu peux être vert même dans les plus grandes villes du monde, tout comme tu peux l’être chez toi, en changeant ces petites choses dont je n’arrête pas de parler.

Pin !

Pin !

Et pour finir une citation du grand Yann Arthus-Bertrand :

« Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. »

Convaincu ? Continu de lire !

Leave a reply