Les 10 premières choses à faire en arrivant dans un nouveau pays

Qu’on soit un voyageur expérimenté ou non, c’est facile de se sentir un peu débordé en arrivant dans un nouveau pays. L’avion atterrit, on est fatigué, engourdi, on rêve d’une bonne douche. Et en même temps on se retrouve brusquement plongé dans un endroit inconnu, en général une grande ville bien bruyante, dont on ne connait ni les traditions ni le language. Entre l’excitation de découvrir tout ça et la fatigue liée au trajet et parfois au décalage horaire, ça peut servir d’avoir une check list pour pouvoir dérouler cette première journée sur des roulettes ! Voilà donc les 10 premières choses à faire en arrivant dans un nouveau pays !

1. CHANGER DE L’ARGENT

Que tu préfères aller au bureau de change ou au distributeur, peu importe. Précipite toi dès que tu en vois un. Une fois sorti de l’aéroport, tu risques soit de te faire arnaquer en te faisant diriger vers un faux bureau, soit de complètement oublier dans le moment et de te retrouver tout démuni au moment de payer ton ticket de bus ou ton taxi pour rejoindre la ville. C’est vraiment le premier truc à faire et à ne surtout pas oublier. Une fois que tu as de l’argent en poche, tu peux te détendre !

plane-skydiving-desert

2. TROUVER TON HEBERGEMENT

Je ne suis pas du genre à réserver à l’avance, mais je fais toujours une exception pour la première nuit. Après 10 heures d’avion, je n’ai pas franchement envie d’aller négocier d’auberge en auberge dans une ville inconnue. J’ai plutôt envie de poser mon sac, de prendre une douche et de manger quelque chose pas préparé dans un avion avant toute exploration.

3. TROUVER UNE CARTE DE LA VILLE

A l’aéroport ou à ton hébergement, garde l’oeil ouvert pour une carte de la ville. Je sais bien qu’aujourd’hui tout le monde utilise son GPS, mais moi je voyage à l’ancienne, sans téléphone. Même si ce n’est pas ton cas, une carte est toujours utile, crois moi !

road car map snow

Sur les routes d’Islande.

4. APPRENDRE A DIRE BONJOUR ET MERCI

C’est toujours ma première question dès qu’un local m’adresse la parole : comment dit-on « bonjour » et « merci » ? Evidemment, c’est pas parce que tu pars faire un tour en Chine pendant un mois que tu dois apprendre le chinois, mais de connaître ces deux simples mots peuvent faire toute la différence. Quand je travaillais à la reception d’un hôtel à Paris, ça me faisait toujours plaisir quand des étrangers prenaient la peine de me dire « Bonjour » en français, et bien sur ça me rendait beaucoup plus disposée à leur donner un coup de main si besoin. Bref, ça montre aux locaux que tu respectes leur culture et c’est toujours bon à savoir !

boys local

Enfants au Népal.

5. PRENDRE LE TEMPS DE DECOMPRESSER

Le premier jour d’un voyage, surtout lors de mes tous premiers voyages, j’avais un peu l’impression d’avoir bu trois litres de café. J’étais excitée, ça faisait longtemps que je préparais le grand départ, je voulais tout voir et tout savoir tout de suite. Maintenant, j’ai compris que c’est aussi important de se ménager un peu après un long trajet et toute la fatigue que ça engendre. Je prends le temps de poser mes affaires, de discuter avec les gens à l’auberge, de boire un thé, etc. J’essaie aussi de me coucher à une heure raisonnable le premier soir, comme ça dès le lendemain je suis vraiment en forme et prête à explorer pour de vrai !

6. REGARDER LES GENS PASSER

Toujours dans cet esprit de décompression, un bon conseil est d’aller tout simplement prendre un café et regarder les gens passer. Tu te détends, tu te ressources, et ça te permet de te familiariser en douceur avec ce nouveau pays. On peut en apprendre beaucoup sur une culture simplement en observant !

Freiburg, Allemagne.

Freiburg, Allemagne.

7. PARLER A TOUT LE MONDE

Comme je n’ai pas d’itinéraire précis en arrivant dans un nouveau pays, j’ai vraiment tout à gagner à parler à tout le monde. Locaux, personnel de l’auberge, voyageurs, … c’est comme ça que tu vas apprendre où est le meilleur restaurant pas cher de la ville, quel bus prendre pour rejoindre ta prochaine destination, quel petit village sur la côte il ne faut absolument pas louper, etc. Les gens sont une mine d’informations en direct et beaucoup plus honnêtes que ton guide de voyage !

8. ESSAYER UN PLAT LOCAL

C’est un peu le rite de passage pour vraiment se rendre compte que tu es arrivé dans un nouveau pays. En arrivant en Inde, je suis allé au restaurant le premier soir et j’ai décidé sur un coup de tête de tester la sauce extrêmement piquante posée sur la table. C’était assez horrible, je n’ai jamais recommencé, mais j’étais toute contente, je me sentais vraiment en Inde (sans compter que mes expressions faciales ont bien fait rire les Indiens présents à ma table) !

Thenthuk au tofu, miam !

Thenthuk au tofu, miam !

9. SE RENSEIGNER SUR LES POURBOIRES

C’est quelque chose auquel je ne pensais jamais avant de commencer à voyager, mais c’est vraiment essentiel de connaître la situation au niveau du pourboire. On y pense rarement en France car personne ne donne de pourboire ici, mais c’est un oubli qui risque d’être très mal pris dans beaucoup de pays ! Une petite question discrète (bon, pas au serveur évidemment …) vous permettra de ne pas faire de faux pas pour la suite.

10. FAIRE UN TOUR AU MARCHE

J’adore les marchés car j’ai l’impression que c’est là qu’on peut vraiment en apprendre le plus sur un pays. Qu’est-ce qu’ils mangent ? Est-ce qu’ils négocient ? Qui dans la famille vient vendre au marché ? Qui fait les courses ? …  Je fais toujours de mon mieux pour passer au marché dans ma première ville. Après quoi, je fais généralement de mon mieux pour m’extraire rapidement de la dite grande ville, car les capitales c’est sympa, mais moi j’ai besoin d’air frais !

Marché Albert Cuyp, Amsterdam.

Marché Albert Cuyp, Amsterdam.

Et toi, quel est ton premier réflexe en sortant de l’aéroport ?

Partage sur Pinterest !

Partage sur Pinterest !

1 commentaire sur Les 10 premières choses à faire en arrivant dans un nouveau pays

  1. Super article, je suis totalement d’accord sur le fait de ne pas se précipiter, décompresser lorsqu’on arrive. De même pour la carte je suis assez vieille école et je trouve ça super top de tracer au stylo le trajet que je fais, et c’est bien plus pratique pour se faire aider dans la rue, et même cela encourage à la communication avec les locaux, tout simplement !

Leave a reply