Le West Highland Way en Ecosse

Le West Highland Way est un trek longue distance parmi les plus connus en Europe. Il traverse la magnifique région écossaise des Highlands, de Glasgow à Fort William, et te fera découvrir tous les paysages présents dans ce beau pays, et bien plus.

mountain loch

Tant que tu es en bonne santé, tu n’as pas besoin d’être un randonneur expérimenté pour faire le West Highland Way. J’ai fais ce trek comme une bleue moi même et je m’en suis sortie. Le sentier est bien indiqué et il y a tellement de monde qui fait cette randonnée que, si tu as un problème seul, il suffit d’attendre dix minutes avant de voir un autre marcheur arriver. C’est le temps que j’ai dû attendre en Septembre alors que je ne me sentais pas très rassurée à l’idée de traverser des Highland Cattle (des bovins) qui s’étaient installés au milieu du sentier.

cattle animal path funny

cattle animal path young funny

Pour la petite histoire, après avoir passé vingt minutes à contourner le cattle avec le groupe qui m’avait rejoint, on se retourne et on voit cet homme au fond en train de rire à gorge déployée devant notre lente progression. Il ouvre ensuite le portail, agite un peu les bras et tous les bovins quittent le sentier. Bref …

En Juillet-Août, il y a encore plus de monde, mais à mon avis ça serait bien dommage d’y aller à ce moment là. Certains de mes souvenirs préférés sur ce trek étaient quand j’étais complètement seule au milieu des Highlands, les montagnes autour de moi et absolument aucun signe d’activité humaine en dehors du sentier qui se déroulait à l’infini sous mes pieds. C’est une vue impressionnante.

 

Conic Hill, mes jambes avaient mal rien qu'en voyant ça.

Conic Hill, mes jambes avaient mal rien qu’en voyant ça.

Combien de temps ça prend ? Il y a plusieurs itinéraires possibles. Normalement, il faut compter entre six et neuf jours selon la vitesse de marche. J’ai choisi de le faire en six jours, et la plupart des gens que j’ai croisés avaient également choisi une marche de six ou sept jours, mais j’en ai vu un grand nombre décider de ralentir après le troisième jour (le plus dur pour les jambes) !

Petite digression : Tous les ans en Juin a lieu la West Highland Way Race, une course où le trek est fait en moins de 35 heures ! Ces gens sont clairement dinguos. Si je repense à certains moments un peu compliqués, ça me semble tout à fait impossible de courir plutôt que de mettre lentement un pied devant l’autre en pleine hyperventilation …

 

C'est le sentier en fait, pas une rivière.

C’est le sentier en fait, pas une rivière.

Pour en finir avec l’aspect « pratique » de ce post : il existe une super compagnie appelée Travel lite qui transporte ton sac le long du chemin et le dépose chaque soir là ou tu as prévu de dormir. Peu importe le nombre de jour que tu vas mettre à faire le trek ou le poids de ta valise, c’est 45£ par bagage. C’est avantageux même pour quelqu’un comme moi qui voyage avec un budget serré. Je n’aurais jamais réussi à porter ma tente et toutes mes affaires, et si j’avais choisi de dormir dans des hôtels plutôt que de camper, ça m’aurais finalement revenu plus cher. (Si je dis que c’est une « super compagnie », c’est parce qu’ils étaient vraiment supers et très sympathiques quand je les ai rencontrés, et non pas parce que j’ai une quelconque forme de partenariat avec eux). Voilà leur site en français pour réserver : http://travel-lite-uk.com/

Et maintenant, je vais laisser les images parler, elles exprimeront mieux que moi la beauté de ce pays :

 

Les paisibles rives du Loch Lomond, une de mes parties du trek préférés.

Les paisibles rives du Loch Lomond, une de mes parties du trek préférés.

 

La vue depuis le sommet de Conic Hill, la grimpette valait le coup.

La vue depuis le sommet de Conic Hill, la grimpette valait le coup.

J'ai vu un cerf juste là, mais il était trop rapide pour que je puisse prendre sa photo. Avec cet animal magnifique au milieu de cette forêt de conte de fées, je me sentais un peu comme Blanche Neige.

J’ai vu un cerf juste là, mais il était trop rapide pour que je puisse prendre sa photo. Avec cet animal magnifique au milieu de cette forêt de conte de fées, je me sentais un peu comme Blanche Neige.

Le « sentier » du troisième jour.

Le « sentier » du troisième jour.

 

Salut toi !

Salut toi !

 

Un dernier regard en arrière en quittant Kinlochleven le dernier jour.

Un dernier regard en arrière en quittant Kinlochleven le dernier jour.

path mountain solo

Seule sur le sentier.

Mon seul regret est que j’ai dû sauter le quatrième jour à cause d’un problème avec mon genou (pas la faute du trek, j’avais déjà des soucis à ce niveau avant). J’ai marché malgré la douleur le reste du chemin, ce que je ne regrette absolument pas, mais j’ai tout de même le sentiment de ne pas en avoir fini avec le West Highland Way. Je reviendrais un jour et je le ferais de A à Z !

 

Regarder le soleil se coucher sur le Loch Lomond depuis ma tente.

Regarder le soleil se coucher sur le Loch Lomond depuis ma tente.

Il n’y a besoin que d’un seul guide pour faire le West Highland Way, c’est le livre de Charlie Loram. Il y a des cartes faites à la main très faciles à suivre, chaque endroit où dormir ou manger est listé et on y trouve vraiment toutes les informations nécessaires. Tu peux te le procurer ICI.

Attention aux midges !

Pour ton tableau Pinterest de randonneur !

Pour ton tableau Pinterest de randonneur !


Ce post contient des liens affiliés, si tu achètes des produits en passant par ces liens, je gagne une petite comission sans frais supplémentaires pour toi. Je tiens à préciser que je ne recommande que des produits que j’utilise et que j’apprécie.

Leave a reply