La vérité sur Paris

J’ai une relation amour/haine avec Paris.

Bien que Paris soit un condensé de culture et l’endroit où habiter pour ceux travaillant dans l’art ou les médias, parfois cette ville me frustre énormément.

Je suis toujours incrédule quand je vois les étoiles dans les yeux des étrangers quand je leur dit d’où je viens. Pour le reste du monde, Paris est glamour, sexy, chic, … Une image qui existe grâce aux parisiens, les champions du faux semblant et du déni (j’y reviendrais tout à l’heure).

Voilà donc ce que c’est que de vivre à Paris en vrai.

C’EST BRUYANT. Le bruit ne me dérange pas quand c’est du bruit de partoche, avec de la musique et des gens qui rient. Mais à Paris c’est bien souvent un autre genre de bruit qui m’agresse. Des cris, des insultes, sans oublier le bruit le plus irritant du monde pour les citadins : le klaxon. Tous les matins, la même vingtaine d’imbéciles s’énerve sous ma fenêtre parce que, oui, parfois, le feu est rouge. Il en a du culot ce feu.

LES GENS SONT MECHANTS. Ce n’est pas vrai de tout le monde bien sûr, mais il faut admettre que les parisiens ont tendance à ne pas être très agréables. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai été poussée dans la rue, où on m’a claquée la porte au nez, où je vois des personnes âgées debout dans le métro sans que personne ne se lève pour leur laisser la place. Je comprends bien que les gens ici sont stressés, surtout par le fait que les personnes autour d’eux sont également stressés. Mais je suis certaine que dans le reste du monde les gens ont également des inquiétudes et des emplois du temps serrés, et pourtant Paris reste la pire ville que j’ai vue en la matière.

PAS SI SURE. Paris n’est pas si sûre qu’on pourrait le croire, on ne s’y sent pas toujours en sécurité. Ca me fait bien rire quand ma famille ou mes amis s’inquiètent de mes voyages solo. C’est vrai que je pourrais tomber sur un sérial killer n’importe où, mais Paris elle-même n’est déjà pas si sûre, surtout en temps que femme. On parle beaucoup ces derniers temps d’harcèlement sexuel dans les rues de Paris. On commence lentement à se rendre compte que c’est un problème, alors que certains d’entre nous (les victimes évidemment) sont déjà au courant depuis un petit moment. Je considère être quelqu’un de plutôt brave, je ne me laisse pas facilement intimider, mais jamais on ne me verra seule en jupe la nuit à Paris. Jamais.

C’EST SALE (et ça sent mauvais). Encore une fois c’est quelque chose que les touristes ne semblent pas voir mais qui devient vite évident dès qu’on s’attarde un peu. Je me rappelle que la première capitale européenne que j’ai visitée en dehors de Paris quand j’étais adolescente était Londres, et j’étais stupéfiée en voyant à quel point c’était propre. Alors comme ça c’est possible d’avoir plein de gens vivants au même endroit tout en gardant tout ça propre ? Whouah. Je suppose qu’à Londres (et plus ou moins partout), ce n’est pas acceptable de balancer au milieu de la rue ses mégots, chewing gums, sacs plastiques, et tout ce que dont tu veux te débarrasser. Tu peux si tu veux ici, personne ne te regardera de travers, pas même la police. Fais quand même attention où tu mets les pieds pendant ce temps là.

C’EST POLLUE. Paris est en train de battre tous les records côté pollution en ce moment. A un moment en Mars 2015, Paris était la ville la plus polluée du monde ! J’ai appris ça en même temps que tout le monde, en rentrant chez moi le soir après avoir passé ma journée à marcher en respirant le pire air de la planète. Su-per. C’est là que je reviens sur le « déni » mentionné plus haut. Quand je disais que les parisiens sont les champions du déni, je veux dire que, si on était un peu moins obsédés par le maintien de notre image glamour, on aurait peut être un peu plus l’air de ça :

BN-BS071_csmog0_G_20140227062030

Photo source

Par contre, c’est tout de suite moins romantique un baiser en haut de la Tour Eiffel si il faut d’abord abaisser le masque de son partenaire.

the truth about paris pin fr

Il y a plein de solutions qui pourraient rendre Paris meilleure : bannir la plupart des voitures, multiplier les pistes cyclables, développer l’énergie solaire, rendre illégal de jeter ses déchets dans la rue, …

Un certain nombre de villes européennes font déjà ces choses, mais nous refusons de changer (ah, ces français …).

4 commentaires sur La vérité sur Paris

  1. Vas donc passer quelques temps à Marseille et à ton retour, Paris te paraitra tellement belle et civilisée!

  2. Ahah la vilaine ! T’exagères ! Mais j’avoue que ce sont les raisons pour lesquelles j’ai choisi de fuir Paris.
    Un peu d’accord pour Marseille, mais ma ville actuelle (Aix) est géniale !

Leave a reply