Comment voyager vert et pas cher en Europe

Sais-tu quel est le plus grand obstacle pour le voyageur éco-responsable ? L’avion.

Je ne vais pas te mentir, j’adore prendre l’avion, parce que JE M’ENVOLE ! Mais je suis également toujours consciente de leurs énormes émissions de gaz à effet de serre.

DCIM100GOPRO

Il y a certaines choses que l’on peut faire pour réduire ces émissions quand on prend l’avion, comme avoir un bagage le plus léger possible, voyager en classe économique (moins d’espace donc plus de personnes en un trajet) et ne réserver que des vols directs (le décollage et l’atterrissage sont les pires en terme d’émissions).

J’ai entendu dire un jour qu’un vrai voyageur vert ne prendrait jamais l’avion. Le problème c’est que, comme beaucoup d’entre vous, j’ai un travail et donc un temps de voyage très limité. Comment est-ce que je suis censée aller au Népal puis revenir en France en moins de trois semaines sans prendre l’avion ?

Mais il est parfois tout à fait possible de faire sans, comme dans le cas de déplacements en Europe. Il existe quatre solutions principales pour voyager pas cher et vert de ville en ville :

LE BUS

9320140272_f2cdf9064a_k

Photo source

J’adore prendre le bus, je vois toujours ça comme une aventure de passer des heures dans un bus. De plus, prendre un bus de nuit t’économiseras une nuit d’hôtel !

Le meilleur site pour trouver les bus reliant un endroit à un autre est Busbud.

Busbud trouvera les compagnies qui desservent la route recherchée, mais n’hésite pas ensuite à vérifier directement sur les sites des compagnies s’il n’y a pas de prix plus petits que ceux annoncés sur Busbud.

Si tu n’y trouves pas ce que tu recherches, tu peux aussi tester GoEuro.

LE COVOITURAGE

9379516799_85fc483678_b

Photo source

Le covoiturage est parfois une très bonne solution pour faire le lien entre une grande et une petite ville. De plus, c’est un très bon moyen pour rencontrer des gens, que ce soit d’autres voyageurs ou des locaux rentrant chez eux. Le meilleur site est Blablacar.

Il y a un système de référence, donc pas de risque de se retrouver dans la voiture d’un fou du volant. Le paiement est fait directement via le site, qui ajoute une petite commission au prix annoncé (pas plus de quelques euros).

LE TRAIN

21157179772_1f05bee02b_k

Photo source

Prendre le train n’est généralement pas une option petit budget, mais elle commence à être intéressante si tu utilises un Pass Interrail. C’est souvent la meilleure solution si tu prévois un long voyage Européen.

Si tu ne souhaites visiter qu’un pays, prend le temps de comparer le « One Country Pass » avec les prix des bus et choisis le moins cher !

LE STOP

4696444162_d360e10348_b

Photo source

Difficile de faire moins cher que gratuit. Je n’utilise le stop que quand j’ai beaucoup de temps pour atteindre ma destination. Je n’aime pas en dépendre, puisque cette option peut tout aussi bien marcher impeccablement en cinq minutes que te laisser seule sur le bord de la route pendant des heures.

A utiliser avec prudence bien sur. Je jette toujours un œil à la voiture avant de lever le pouce, et même une fois la voiture arrêtée, je n’y entre pas si j’ai un mauvais instinct.

Avec ces options, c’est très facile de trouver un Paris-Londres à 20€, ou un Munich-Constanta pour 50€.

how to travel cheap and green around europe pin fr

Le trajet est peut être un peu plus long qu’en avion, mais c’est une bien meilleure aventure !

Leave a reply