Comment éviter les punaises de lit en voyage ?

C’est une des tares qui peut marquer un voyageur à vie : les punaises de lit. Mon bilan pour l’instant c’est 11 pays, un nombre incalculable de dortoirs, quelques canapés, ma fidèle tente, et zéro punaises. Alors, est-ce que je suis simplement très chanceuse, ou très prudente ?

U

Mon lit dans une hutte sans électricité ni eau courante.

Avant de commencer à voyager, j’ai pendant un temps travaillé dans un hôtel. C’était un hôtel trois étoiles dans le centre de Paris, les chambres étaient im-pec-cables. Il n’y avait rien à redire sur la propreté, j’étais bien placée pour le savoir. Et pourtant, les punaises de lit envahissaient les étages régulièrement. Au moindre signe des méchantes bébêtes, on condamnait les chambres concernées et on appelait le service de désinfection. Et pourtant on continuait à se faire envahir toutes les deux ou trois semaines.

Tout ça pour dire que les punaises de lit sont une menace où qu’on dorme : que ce soit au Ritz, dans un dortoir tout cabossé, ou même sur un canapé Couchsurfing ! De plus ces petites bêtes sont capables d’hiberner sans se nourrir pendant des mois dans un coin sombre, puis de ressortir de l’ombre tout à coup pour se ruer sur de la chair fraîche ! Il faut aussi savoir que tout le monde n’est pas allergique, et donc ne développe de boutons. Ce qui veut dire que certaines personnes peuvent très bien héberger des punaises chez eux sans le savoir, et s’ils t’hébergent gentiment un soir : bim ! c’est pour ta pomme.

Alors, comment faire pour éviter les punaises de lit en voyage ? Voilà ma méthode :

Quand j’arrive dans une nouvelle chambre, ou n’importe quel nouvel endroit pour dormir (ça inclut les tentes et les canapés des copains), la première chose que je fais c’est de regarder les draps. Attention ! NE POSE PAS TON SAC AVANT L’INSPECTION. Surtout si le sol est en moquette, c’est tout à fait possible que les bêtes s’infiltrent dans le sac alors que tu es en train de vérifier le lit !

Comment vérifier le lit ? Nous sommes à la recherche de petites tâches marrons ou noires qui indiqueraient la présence de punaises de lit. Les bestioles aiment bien les recoins, donc il faut vérifier dans la taie d’oreiller, les coins du matelas (sous le drap de dessous), sous le matelas, derrière la tête de lit, au niveau des pieds de lit, sous le lit, … Bizarrement, elles adorent se mettre au niveau des étiquettes, donc commence toujours par vérifier l’étiquette du matelas et de l’oreiller !

Cette photo immonde montre les bestioles et les tâches qu'elle produisent. Photo source.

Cette photo immonde montre les bestioles et les tâches qu’elles produisent. Photo source.

Si tu vois les fameuses petites tâches ou, pire encore, les punaises en personne, ressors direct, explique la situation à la réception, et change d’hôtel si on ne t’offre pas une nouvelle chambre.

Si le champ est libre, tu peux poser ton sac. Mais je te conseille tout de même de toujours poser ton sac en hauteur plutôt qu’à même le sol. Ce n’est pas très agréable d’attraper un pull et de sentir quelque chose te grimper sur la main en même temps, punaise ou non (exemple vécu avec une araignée népalaise, j’ai jeté le pull de l’autre côté de la pièce et j’ai attendu le lendemain matin pour le récupérer du bout des doigts).

Pour ajouter une certaine mesure de protection, mais aussi pour des raisons écologiques, je dors toujours dans mon propre sac à viande, en faisant particulièrement attention à ce que mes cheveux ne soient pas en contact direct avec les oreillers. Bien sur, dans certains cas, on peut s’en passer, mais quand on arrive dans des endroits à la salubrité douteuse, c’est quand même assez rassurant.

Comment reconnaître les boutons de punaises de lit ?

Si, malgré toutes ces belles précautions, tu penses quand même t’être fait avoir, les boutons de punaises de lit sont petits, d’un rouge uniforme, et surtout en rangs de trois ou quatre piqures (histoire de ne pas paniquer pour un malheureux moustique).

Italie. Pixabay.

Italie. Pixabay.

Que faire si on s’est fait piquer ?

Sur le coup, il n’y a pas grand chose à faire, à part passer à la pharmacie pour soulager les démangeaisons et signaler les piqures à la réception (et obtenir une très belle réduction sur le prix de la chambre). Le problème va être en rentrant à la maison. Si tu laisses les bestioles s’infiltrer, tu risques de passer des mois et des mois à leur faire la guerre. Elles peuvent hiberner pendant plus d’un an, résistent au froid, au lavage à 40°, et leurs oeufs éclosent en trois semaines. C’est un cauchemar.

Je n’aime pas parler de l’assassinat de bestioles, et c’est une des nombreuses raisons qui me font me réjouir de ne pas en avoir eu, mais la seule façon de s’en débarrasser est de les passer à la machine à 50°. En arrivant, dès que tu as franchi le pas de la porte, met toutes tes affaires, y compris ton sac à dos et les vêtements que tu portes, dans des sacs poubelle bien fermés, prends une douche en t’inspectant bien partout pour vérifier qu’ils sont tous dans le sac, puis sort les éléments un par un pour les laver à l’eau très chaude.

Pour finir, sache que les punaises de lit, au contraire des moustiques, ne transportent pas de maladies. Elles sont juste très très embêtantes !

Partage sur Pinterest !

Partage sur Pinterest !

Est-ce que ces conseils t’ont été utiles ? Est-ce que tu t’es déjà fait piquer par une vilaine punaise ? Raconte dans les commentaires !

3 commentaires sur Comment éviter les punaises de lit en voyage ?

  1. Merci pour l’info mais parfois elles sont difficiles à détecter.

  2. Salut !
    C’est marrant de tomber sur ton article au moment où je me fais piquer par des punaises de lit….!!!
    Je suis en Argentine à Buenos Aires.

    J’ai dormi deux nuits dans le même lit car on a pas trouvé de punaisese le premier jour et j’ai alors pensé que ça venait d’ailleurs.
    Puis ce matin… On a retrouvé des punaises dans deux lits sur quatre mais le pire c’est que je n’en ai pas trouvé dans mon propre lit !!
    Bref moi je fais une big allergie.. Et mes roommates commencent à avoir des boutons !

    Alors finalement, devons nous inspecter tous les lits de la chambre ? Et en quoi dormir dans mon drap de soie peut il changer quelque chose ? Elles peuvent aussi rentrer dedans ? Et aussi grimper sur le mur si ton sac est en hauteur non ? On en a retrouvé une sur une veste accroché au mur.
    Merci pour ton article !!
    Alexandra

    • Pas de chance! Tu avais cherché les petites taches marrons avant? Si il n’y en avait pas, tu as du arriver pile poil au début de l’invasion :/

Leave a reply