5 Objets à mettre dans sa valise pour voyager vert

Je ne pars jamais de chez moi sans les cinq objets que je vais vous présenter ici. JAMAIS.

Pourquoi ? Parce que en plus d’être très pratiques, ils sont tous une façon imparable de m’aider à voyager vert.

1. UNE SERVIETTE DE BAINSi tu loges dans un hôtel ou même chez un local, il y a une bonne chance qu’on te prête une serviette de bain sur place. Tu resteras une ou deux nuits, puis partiras vers une nouvelle destination et la serviette en question sera immédiatement lavée. Emmener sa propre serviette de bain économisera beaucoup d’eau ! Dans les hôtels, laisse ta serviette bien pliée sans la déplacer pour bien faire comprendre que tu ne l’as pas utilisée.

Je recommande d’utiliser une serviette microfibre qui prend moins de place dans la valise (et sèche bien plus rapidement qu’une serviette normale).

 

2. UNE GOURDE D’EAU

J’emmène toujours une ou deux gourdes avec moi pour éviter de devoir acheter des bouteilles en plastique au supermarché. Dans certains pays (comme l’Islande), je remplis simplement mes gourdes au robinet. Dans d’autres (comme la Turquie), j’emmène également des cachets de purification d’eau !

Je recommande les gourdes Klean Kanteens sans BPA (le BPA est une méchante substance chimique présente dans toutes nos vieilles gourdes en plastique). J’utilise ce modèle.

Pour la purification de l’eau, j’utilise toujours les tablettes Micropur Forte. C’est la seule qui se débarrasse vraiment de tous les trucs dégoutants qui grouillent dans notre eau précieuse.

 

3. UN SAC EN PLASTIQUE

Et oui j’ai bien dit plastique ! Certains préfèrent emmener des sacs en tissu, mais je trouve qu’ils ne sont pas pratiques pour y ranger des affaires mouillées ou sales. Ce sac te sera utile dans un grand nombre de situations : pour y ranger tes baskets boueuses, ta serviette encore mouillée, pour aller faire les courses, ect … Je récupère mes sacs en magasin quand je vois qu’ils en proposent des grands en plastique épais que je vais pouvoir réutiliser très longtemps.

Le reste du temps, je recommande bien sûr de ne pas accepter de sacs en plastique quand tu fais tes courses. (Si tu prends un sac plastique parce que je le conseille et le laisse ensuite sur le bord de la route, je reviendrais te hanter).

 

4. UNE LAMPE TORCHE DYNAMO

Je pense que tous les voyageurs seront d’accord pour mettre une lampe torche sur la liste des essentiels, que se soit une lampe frontale ou une plus classique. Pour ma part, je ne pars jamais sans ma lampe dynamo, car je sais qu’elle sera toujours en état de marche quand j’en aurais besoin, car je n’ai pas besoin d’emmener des piles de rechanges et, évidemment, car elle me permet de ne pas utiliser (puis jeter) de piles du tout …

 

5. UN « SAC A VIANDE »

Ca a un nom sexy et ne prend presque pas de place dans le sac (contrairement à un sac de couchage). Très utile si tu atterris dans un endroit aux règles sanitaires un peu suspectes. De plus, tout comme la serviette de bain, avoir ce drap avec toi économisera beaucoup d’eau de lavage !

Un petit bonus pour les filles : N’oublie pas ta Divacup !

packing essentials for the green traveler pin fr


Ce post contient des liens affiliés, si tu achètes des produits en passant par ces liens, je gagne une petite commission sans frais supplémentaires pour toi. Je tiens à préciser que je ne recommande que des produits que j’utilise et que j’apprécie.

Leave a reply