1 an de blogging !

Sortez les paillettes et les trompettes, ca-y-est, The Path She Took a un an ! 1 an de blogging, vous le croyez, ça ?

Il y a 365 jours, j’étais en train de m’arracher les cheveux sur le design de mon logo. Il y a quatre saisons, The Path She Took était un bébé bavant, et maintenant il commence tout juste à faire ses premiers pas. Comme ça grandit vite.

En publiant mon premier article, je n’avais aucune idée où allait me mener ce projet. J’allais peut-être perdre patience au bout de deux mois et tout arrêter. J’allais peut-être me ridiculiser complètement et recevoir des messages haineux. J’allais peut-être devenir le plus gros blog voyage français en six mois (blague). Mais, un an plus tard, je suis toujours là, avec un blog qui grandit de jour en jour, des lecteurs adorables en nombre respectable, et mes toutes premieres offres sérieuses de partenariats.

Une autre de mes grandes peurs en démarrant ce blog c’était que personne n’en aurait rien à faire du voyage vert, et de tout mon tralala pour sauver la planète. Alors, oui, il y en a plein qui préfèrent encore jeter leurs emballages Mcdo par terre, mais il y en a aussi plein qui m’ont laissé des messages pour me dire qu’ils étaient d’accord avec ma façon de penser et que mon blabla, croyez le ou non, les touchait ou les faisait réfléchir. Et ça, ça c’est vraiment ce qui compte dans mon petit coeur de blogueuse. Alors MERCI.

bike swan animal

Cette année, la toute première, mais pas la dernière, j’ai découvert les joies et les mésaventures du blogging, et j’en ai tiré 5 importantes leçons :

Leçon #1. AGIS

C’est vrai pour ce blog, c’est vrai pour n’importe quel type de business, c’est vrai pour la vie. Si tu veux quelque chose, si tu n’aimes pas ta situation actuelle, si tu veux t’améliorer, alors il faut agir. Les choses ne changeront jamais pendant qu’on se tourne les pouces. Je n’ai compris ça que cette année. Et du coup, en douze mois, j’ai lancé un blog, voyagé énormément, quitté mon CDI, essayé au moins trois nouveaux boulots, déménagé et complètement changé ma vie. Ca fait beaucoup de chamboulements, beaucoup d’action, beaucoup de doutes, pas beaucoup de routine, et je ne me suis jamais sentie aussi bien. Je vois la vie comme ça maintenant, comme une suite d’actions décisives plutôt qu’un déroulement linéaire. Toutes les portes sont ouvertes, tous les possibles sont réalisables, agis !

Photo credit : Billy Young.

Leçon #2. LES RESEAUX SOCIAUX, C’EST VRAIMENT NUL

Alors ok, j’adore discuter avec mes lecteurs sur Facebook, et Instagram est joli comme tout. Mais ça s’arrête là. Sur Twitter, Pinterest et autres, je n’ai pas l’impression d’être en contact avec de vrai gens. La moitié de la population en ligne est constituée de blogueurs et de marques qui font tout pour t’amener dans leurs filets et ne te suivent que si tu leur rends la pareille. Il y a juste trop de réseaux sociaux, et je n’ai pas envie de passer toute ma journée à composer des tweets hypocrites ou à follow, puis unfollow une centaine de personnes. J’ai envie d’être lue, de partager mes voyages et mes idées, et non pas d’avoir de gros chiffres qui s’affichent sur mon profil. J’ai d’ailleurs découvert récemment que je fais beaucoup plus de vues que certains blogs du même âge qui ont réussi à obtenir de gros chiffres sur les réseaux sociaux. Pour conclure, si vous ne me voyez pas sur Twitter et Snapchat, et bien c’est parce que je suis en train d’écrire un article ou de prendre un bain de soleil. Bouu, les réseaux sociaux.

titisee wait ipad blogging

Leçon #3. RIEN DE MIEUX QUE LA CREATIVITE

Pour les créatifs un peu perdus, je n’ai qu’un conseil : démarrez un blog. Depuis un an, je n’ai pas le choix. Toutes les semaines je dois écrire du contenu original, prendre des photos, retoucher ses photos, trouver de nouvelles façons de promouvoir mes articles, réfléchir à l’objectif général de The Path She Took, et mille autres petites tâches nécessaires au bon déroulement du blog. La partie droite de mon cerveau n’a pas le temps, et je dirais même qu’elle n’a pas le droit, de se reposer ! Résultat : je me sens beaucoup plus créative, même quand je travaille sur des projets sans connexion avec The Path She Took. Et la créativité, c’est ce dont on a besoin pour transformer n’importe quel jour ennuyeux en des heures captivantes et constructives !

moi parapente-1

Leçon #4. HABITUE-TOI A ETRE VU

C’était (et c’est encore un peu aujourd’hui) mon grand problème. Quand j’ai lancé ce blog, j’étais même déterminée à ne jamais y faire paraître une photo de moi. Je voulais rester anonyme. Je me suis très vite rendue compte que ça ne pouvait pas marcher ainsi. Moi-même, je serais très frustrée de tomber sur un blog sans pouvoir avoir au moins un aperçu de la personne qui l’a créé ! Je fais donc des efforts, j’essaye de prendre plus de photos de moi en voyage et de ne pas hésiter ensuite à les publier, mais ça n’est vraiment pas quelque chose qui me vient naturellement. Avec le temps, ça deviendra sans doute une évidence, mais il faut se préparer à cette idée quand on démarre un blog : tu seras vu par tous. Par des étrangers (ça c’est pas grave), mais aussi peut-être par ton boss, par ta tante, par ton ex, et par cet ancien collègue que tu détestes. Et ça c’est moins facile.

balloon moi-2

Leçon #5. ETRE BLOGUEUSE, J’ADORE CA !

Au final, ce que j’ai surtout appris en 1 an de blogging, c’est qu’être blogueuse, j’adore ça ! Je ne me vois pas du tout arrêter de bloguer, et au contraire je compte bien redoubler d’efforts dans l’année à venir pour faire grandir The Path She Took encore plus ! Merci à tous de m’avoir suivie cette année, et continuez à m’envoyer vos messages, j’adore ça !

Pour ton Pinterest !

Pour ton Pinterest !

5 commentaires sur 1 an de blogging !

  1. Et bien happy blogoversaire 🙂 Je n’ai croisé ton blog qu’il y a peu, quand ton billet sur « voyager seule en Inde » avait été relayé. Un billet plein de bon sens qui illustrait un blog avec une personnalité. Ça n’est pas si fréquent en fait ! Alors bon vent sur cette voie !

  2. Très intéressant ! Un point attise ma curiosité : tu dis ne pas aimer les réseaux sociaux. D’où viennent tes lecteurs ? Google ? Je découvre ton blog par Pinterest 😉

    • Haha je suis quand meme sur les réseaux sociaux effectivement, mais sans participer au follow/unfollow et autres stratégies peu éthiques 😉 Mes lecteurs viennent majoritairement de google, facebook et pinterest. J’ai par contre deserté twitter, le pire à mes yeux !

  3. D’accord 🙂 J’ai beaucoup de trafic qui me vient de twitter, je trouve ce réseau plutôt sympa ? Désolée pour ton expérience pas cool dessus !

Leave a reply